la Légende : Le Père fouettard


Le Père fouettard 




  Tout de noir vêtu, il accompagne Saint Nicolas dans ses tournées.

 Alors que le Grand Saint distribue des cadeaux aux enfants sages et  le Père Fouettard distribue des coups de fouet aux petits garnements.
 Mais qui est-il réellement

Une légende raconte que le Père Fouettard serait né à Metz, en 1552  pendant le siège de la ville par l’armée de Charles Quint. Pour donner du courage aux habitants assiégés,  la corporation des tanneurs confectionna un épouvantail grotesque,   muni d’un fouet, à l’effigie de Charles-Quint. 
Les habitants de Metz firent une procession avec ce mannequin à travers les rues, et pour démoraliser les assaillants,  l’installèrent au sommet des remparts pour y bouter le feu. 

Le mannequin, noircit et rendu méconnaissable par sa combustion, impressionna les petits enfants.
Sans doute les parents s’en sont-ils servi pour motiver leurs enfants à rester sages..
 L’année suivante, Metz fut libérée.
 Le personnage au fouet, qui poursuit jouvencelles et damoiseaux, sera ressuscité.
 Son passage coïncide avec celui de Saint Nicolas. Sa caricature restera dans les esprits sous l’appellation de Père Fouettard, un tanneur de fesses, accompagnateur de saint Nicolas, distributeur de cadeaux.

Le Père fouettard 

En Alsace Le Père fouettard
 Père Fouettard ou équivalent du Père Noël alsacien, le seigneur Hans von Drodt est né à Wissembourg. Personnage mythique des veillées de Noël depuis le Moyen Age, le Hans Trapp est un homme aux allures sauvages portant une grande barbe sur un visage maculé de suie. Il vit au château de Berwartstein. Habillé de noir ou de peaux de bêtes, il traîne de nombreuses chaînes. Leur bruit effrayant terrorisait les habitants. Sur son dos… un grand sac pour y emprisonner les enfants désobéissants. Le Christkindel, une jeune fille tout habillée de blanc, distribue noix, pommes, pains d’épices et de modestes cadeaux, pendant que Hans Trapp répand la terreur avec son fouet. Chaque année, il hante Wissembourg, lors des festivités de Noël !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire