Meilleur Des Poèmes Pour Grand-mère

                                                 http://www.lianelheret.com/index.php
Ce dessin a été empruntée à:

Elle est assise dans le salon

Les aiguilles à la main

Elle tricote des napperons

Pour s'occuper un brin.

Nul ne dérange sa quiétude

Rythmée par le tic-tac de l'horloge

Elle vit dans sa solitude

Oubliant peu à peu les choses.

Certes sa jeunesse s'est enfuie

Mais le temps n'a pas altéré

Malgré ses traits un peu vieillis

L’essentiel de sa beauté.

Les heures passent doucement

Elle n'attend pas de visite

Ses enfants n'ont pas le temps

Pour eux, la vie passe trop vite.

Les souvenirs souvent s'agitent

Sous le casque de ses cheveux blanc

Et la tristesse s'invite

Mais ne reste pas longtemps..

Doucement la soirée s'étire

Elle repose son écheveau

Et se lève dans un soupir

En étirant ses vieux os.

Encore une journée passée

Encore une journée de plus

Demain peut-être ils vont passer

Un peu de bonheur en sus




Maison de retraite

Assise sur un banc en bois
Seule, près du sous-bois
Ses deux mains froides sur ses genoux
Marie attend

Le soleil brille en avril
Le vent de la vie, l'a rend fébrile
Sous son vieux manteau de laine
Marie attend

A 85 ans elle est belle et seule Marie
Son chemin est tout tracé,
Ses enfants l'ont laissée, inhumains
A la fourrière des humains
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire