Vos Parents Et Vous A Lire Absolument!!







 Voici une histoire qui fait le tour de la planète..et que j'ai trouvé sur Facebook!.
Une histoire qui va vous émouvoir, vous mettre les larmes aux yeux mais aussi et surtout vous faire réfléchir. Et peut-être même qu'après ça, vous aussi vous inviterez une autre femme ou un autre homme à diner...
Après 21 ans de mariage, ma femme m’a demandé d’emmener une autre femme au restaurant et même de l’accompagner au cinéma.
Elle m’a dit : « Je t’aime. Mais je sais que cette femme t’aime aussi et voudrait passer du temps avec toi »

Cette autre femme, c’est ma mère. Elle est veuve depuis 19 ans et habite à une centaine de kilomètres de chez moi. Mon travail et mes 3 enfants m’empêchent d’aller lui rendre visite aussi souvent que je le voudrais.

Le soir-même, je l’appelle et l’invite donc à aller à diner puis au cinéma.

« Tu vas bien ? Tu m’as l’air bizarre ? » me dit-elle.

« J’ai pensé que ça serait bien de passer du temps ensemble, juste tous les deux »…

Elle a réfléchi quelques secondes avant de me dire : « J’adorerais ça mon fils »

Vendredi, après le travail, j’ai avalé la route qui nous sépare, un peu nerveux. Elle avait fait un brushing, et avait mis l’une de ses plus belles robes. Même un ange n’aurait pas eu le même sourire ravissant…

« J’ai dit à mes amies que j’allais au restaurant avec mon fils, elles étaient impressionnées ! »

Nous sommes allés dîner dans un restaurant charmant du centre-ville. Ma mère avait la sensation d’être l’une des femmes les plus importantes du pays. J’ai dû lui lire la carte, parce qu’elle ne peut plus lire les petites écritures. Alors que je passais la commande, j’ai croisé son regard nostalgique, et son visage radieux. « Quand tu étais petit, c’était moi qui te lisais la carte ».

« En tant que fils, c’est à moi de te rendre l’ascenseur et de prendre soin de toi, Maman ». Elle a ri.

C’était un dîner très agréable. Nous avons parlé de tout et de rien. De souvenirs d’enfance, de mon quotidien, du sien. J’ai réglé la note et je l’ai ramené chez elle. En la déposant, elle m’a dit : « Laisse-moi t’inviter la prochaine fois que nous dînerons ensemble, tu veux bien ? » J’ai accepté.

« Comment s’est passé ton dîner ? » m’a demandé ma femme ? « Très bien, encore mieux que ce que j’imaginais ! »

Quelques jours plus tard, ma mère est décédée d’une attaque cardiaque foudroyante. C’est arrivé si vite, que je n’ai pas eu l’opportunité de lui dire au revoir.

Quelques temps plus tard, rongé par la tristesse, j’ai emmené ma femme manger dans le même restaurant que celui où j’ai passé la soirée avec ma mère. Des souvenirs me montaient à la tête et des larmes aux yeux. Au moment de régler l’addition, le serveur m’amena une enveloppe dans laquelle il était écrit : « J’ai pris soin de payer un diner pour deux en avance. Je ne savais pas si je serai conviée à ce repas, et si je serai toujours vivante, d’ailleurs. Mais je tenais à le faire. Tu ne sais pas à quel point la soirée que nous avons passé ensemble a compté pour moi. Je t’aime, mon fils. »

Ce jour-là, j’ai compris l’importance de dire aux gens combien on les aime et de leur consacrer du temps. Rien dans la vie n’est plus important que votre famille.


La morale de cette histoire:N'oublions pas nos parents et surtout ne les jugeons pas!Prenons du temps pour eux!!!Et pas seulement qu'à Noël!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire