TRISTESSE






J'ai trouvé ce joli poème sur facebook  et je voulais vous le faire partager ,

Tristesse 
 Quand je suis arrivée sur cette terre, je cherchais le bonheur, loin de tous, de ma famille, mes amis, je suis triste dans ce monde inconnu, si grand et si petit, les jours passent, les années et ainsi que ma vie aussi.... Trop vite ou trop lente, je ne sais rien, je ne sais même pas qui je suis vraiment, j’y pense, me pose des questions, mais aucune réponse ne me parvient lorsque j’écoute le silence s’abattre sur moi… Je vis mais je n’ai plus envie de vivre, Je vis comme un prisonnier qui ne veut plus être libre. Je vis mais je suis désespéré.... Je ne peux plus je n’y arrive plus je suis trop faible Je ne suis pas capable, les mots veulent sortir Je ne peux plus les retenir... Je pleurs ma naissance, je pleurs ma présence, Je cris mon enfance sans avancer, j’avance, J’éprouve du désespoir je me perds, on m’aspire vers le trou noir. Une douleur immense se propage dans mon cœur.... Une atroce souffrance m’aspire droit vers le malheur. Je ne vis pas, je survie, les échecs, la solitude ralentissent mes pas et mon souffle diminue .Je m’abandonne à la tristesse, je ne me bat plus..... La tristesse est ma maitresse, des larmes noires s’écoulent sur mon visage, les yeux rivés sur ce mirage, le mirage qui a fait mon malheur.... Je voudrais m'évader, m'en aller, fuir ce monde, il est si pénible, si sombre, si cruel que je glisserai à toute allure sur l'onde. Le pays des rêves me donnerait des ailes.... Mais juste rêver quand règne la pleine lune, n’est pas suffisant, il faut savoir affronter, les cruautés de la vie : la mort en est une. Une chose qu'on veut crier au monde entier.... La tristesse me tue... et ça à petit feu, avant de mourir je voudrais connaître le bonheur, rien qu'un petit peu... Car je vois mon cœur partir en mille éclats, et je ne me souviens même plus ce que c'est de rire aux éclats.... Passer plus de temps a souffrir qu'à sourire, malgré l'espoir dont il faut se nourrir, mes rêves s'envolent, s'en vont mourir, j'ai tout dans le cœur, sauf ma vie qui m’a quittée


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire